Sans titre / 2006

Le film est très ralenti. Le son de personnes qui parlent au loin ajoute de la profondeur à l’image. Le volume sonore est faible créant un effet de nappe sonore. Je souhaite proposer un moment calme et contemplatif où le spectateur se sentirait englobé.

« C’est une baignoire ancienne, vasque sombre à la
courbe intimidante_ autel, sarcophage, vaisseau.
Elle est remplie de lait, un liquide à la blancheur équivoque.
Le spectateur peut y apercevoir, par intermittence,
les mouvements d’un être non identifié. La lenteur de l’image
insuffle une dimension hypnotique à cet ensemble en forme
d’étrange évènement.

L’opacité du lait fait barrage, elle absorbe comme
annihile toute forme homogène, pendant que l’extrême
ralentissement de l’action, en boucle, suspend toute
narration définitive. Reste à peine un corps, une
chose plutôt, méconnaissable car prise dans un
perpétuel devenir. Ça apparaît et disparaît sans
cesse, ça meurt et ça renaît, à moins que ça ne rêve,
à l’abri, ailleurs. Le spectateur retient son souffle
et balance entre tous ces possibles. Quelque chose
advient et cela seul suffit. En attendant, Sans titre
donc. » Céline Mallet


1

Exposition ” Tendre” au château de Saint-Ouen (93), mars / avril 2007

Installation vidéo dans la salle à manger du château.

Taille de la salle : 11,50 x 7,50 x 5,41 m.

Taille de l’écran : 6,28 x 3,62 m.